L'hôtel

Les chambres se répartissent entre la grande maison et la Maison des Kakis.
Vastes et lumineuses, dotées de véritables « pièces de bain » pleines de fantaisie, elles donnent sur les arbres, le jardin.
Au rez-de-chaussée, trois salons aux volumes de villa italienne ouvrent sur une grande terrasse qui domine une prairie : on y prend son petit-déjeuner dans le salon du matin, on y lit dans la bibliothèque, on y flâne dans le salon vert.
Un peu à l’écart, dans le bâtiment de l’ancien pressoir, trois chambres peuvent être réunies pour constituer un appartement indépendant : c’est la Maison des Kakis.