Troisgros

RESTAURANT*** « LE BOIS SANS FEUILLES »

Se laissant apercevoir dès l'entrée dans le lointain, le 'Bois sans feuilles paraît mystérieux': ne s'agirait-il pas d'un bois enchanté?Apparitions, disparitions, lorsque l’on y pénètre, leur jeu se précise au long du cheminement qui nous conduit à notre place. Autour d’un chêne centenaire, la salle à manger se développe entre champ de graminées et sous-bois, comme un prolongement de ce dernier. Les tables, disséminées entre les fûts, se laissent apercevoir, s’abritant au pied des piliers d’acier plié qui soutiennent le toit.

Ambiance de jour, ambiance de nuit : au déjeuner la nature toute entière s’invite dans la salle à manger ; au dîner, c’est l’inverse, les reflets paraissent installer des tables dans le sous-bois, entre les touffes de graminées de la cour. Le soir, l’éclairage imaginé par Patrick Bouchain, ces sortes de vols d’oiseaux entre les fûts, crée comme des clairières au milieu de ceux-ci, chacune accueillant une table, sobrement dressée : des fleurs, dans cet environnement si végétal, paraîtraient déplacées, des nappes inutiles. Ce désir affiché d’aller à l’essentiel annonce celui de la cuisine.

Hôtel

Les chambres se répartissent entre la grande maison et la Maison des Kakis.
Vastes et lumineuses, dotées de véritables « pièces de bain » pleines de fantaisie, elles donnent sur les arbres, le jardin.
Au rez-de-chaussée, trois salons aux volumes de villa italienne ouvrent sur une grande terrasse qui domine une prairie : on y prend son petit-déjeuner dans le salon du matin, on y lit dans la bibliothèque, on y flâne dans le salon vert.

Un peu à l’écart, dans le bâtiment de l’ancien pressoir, trois chambres peuvent être réunies pour constituer un appartement indépendant : c’est la Maison des Kakis

 

Tarifs

Chambres

Les chambres se répartissent entre la grande maison et la Maison des Kakis.

Vastes et lumineuses, dotées de véritables « pièces de bain » pleines de fantaisie, elles donnent sur les arbres, le jardin.

Au rez-de-chaussée, trois salons aux volumes de villa italienne ouvrent sur une grande terrasse qui domine une prairie : on y prend son petit-déjeuner dans le salon du matin, on y lit dans la bibliothèque, on y flâne dans le salon vert.

Un peu à l’écart, dans le bâtiment de l’ancien pressoir, trois chambres peuvent être réunies pour constituer
un appartement indépendant : c’est la Maison des Kakis.

Les chambres dans la maison à 360, 460, 600€ la nuit
Les chambres dans la maison des kakis à 360 et 600€ la nuit
Le petit-déjeuner continental à 40€ par personne
( TVA 10%  incluses)

Parking fermé
Piscine extérieure chauffée et bain nordique
Sur demande, nous vous préparerons un panier pique-nique pour votre départ à 40€ par personne
Animaux 35€ (les animaux ne sont pas acceptés au restaurant et ils ne peuvent pas rester seuls en chambre. Nous vous proposons donc de nous le confier en réception lors de votre repas).

Nous réservons pour vos enfants la table des chefs en cuisine.